Fables et comptines

Ici, l'on conte des chroniques relatives aux îlots centraux
Avatar de l’utilisateur
Nelssivhyssylve
Messages : 2
Inscription : 14 sept. 2022, 19:11

Fables et comptines

Message par Nelssivhyssylve »

Assise près du gisement de fer de Thyl Dur, auprès de Yelfir et de Leowin, l'elfe à l'âge certain, quoiqu'inconnu, demande :

Vous connaissez l'histoire des pêcheurs qui ont péché une pierre ?

Devant les dénégations de ses compatriotes elle raconte cette histoire ancienne :

C'est deux pêcheurs qui pêchent au filet, ils sont contents contents contents parce que leur filet est très très très lourd
Ils vont bien manger ce soir ! Oui oui oui
Ils tirent le filet sur la terre ferme
Ho Hisse !

L'elfe mime le mouvement, pliée en deux et tirant sur des cordes imaginaires.

Ho ! Hisse !

Elle s'arrête, se tient les reins pour se redresser et soupire profondément en essuyant sur son front une sueur inventée.

pfffiou
C'est lourd !
Allez encore une fois ! On va se régaler !
Ho Hiiiiiiiiiiiiiiiiisssssssssssssssssssseeeeeeeeeeeee !

Et voilà !

Mais les pêcheurs déchantent
A la place des poissons tant attendus ils trouvent un gros rocher
Ils se lamentent donc en grommelant
Un grand sage passe par là
Il leur dit "la joie a pour sœur le chagrin, à trop se réjouir à l'avance on ne peut qu'être contrarié"
Ce sont des mots forts sages, mais les pêcheurs n'étaient pas capables de les entendre
Alors ils soulèvent le rocher et Boum badaboum

L'elfe lève les bras, englobant un rocher qui n'existe que dans l'histoire et se penche en arrière pour prendre de l'élan puis le lance de toute ses forces

Ils le lancent vers le sage
Par chance le sage esquive, le rocher se brise
Et se cassant en deux dévoile un cœur étincelant
Un dôme de cristaux
Une géode qu'ils pourront vendre assez cher pour ne plus jamais avoir faim
La morale de cette histoire c'est que le chagrin a pour sœur la joie
Et qu'il ne faut pas se désespérer
Avant d'avoir tout cassé

L'elfe éclate d'un rire léger pour clôturer cette histoire.
HRP :
(Vous aurez bien sûr reconnu une fable d'Esope pour le début, la fin est improvisée.)

Avatar de l’utilisateur
Nelssivhyssylve
Messages : 2
Inscription : 14 sept. 2022, 19:11

Re: Fables et comptines

Message par Nelssivhyssylve »

Je vous parle d'un temps
Que Fingel lui-même
N'a pas pu connaitre

La nature en ce temps là
Accrochait ses lilas
Jusque dans nos futaies

Et dans les frondaisons
Où tous nous habitions
Ce parfum nous enchantait

C'est là que j'ai grandi
Simple elfe dissipée
Sous son regard aimant

Forêt ancienne, forêt ancienne
Ça voulait dire
On est heureux
Forêt ancienne, forêt ancienne,
Malgré les monstres des Landes

Et le vent cajoleur
Annonçant le printemps
Transportait tous nos rires

Vers les cieux engourdis
Aux nuages engorgés
D'une eau si délicieuse

Et sous les averses
Nous dansions tous ensembles
Au rythme de la pluie


Et sous les arcs en ciel
Je dansais en riant
Sous son regard aimant

Forêt ancienne, forêt ancienne
Ça voulait dire
On est heureux
Forêt ancienne, forêt ancienne,
Malgré les monstres des Landes


Quand l'été s'installait
Que les fraises rosissaient
Nous allions les cueillir

Et c'est dans les fourrés
Qu'à demi allongés
Nous goutions le soleil

C'est les lèvres rosies
Et la joie dans les yeux
Que je rentrais le soir

Partageant ma récolte
Avec tous les enfants
Sous son regard aimant

HRP :
(Sur l'air de "la bohème" vous l'aurez deviné)

Répondre