Nous sommes actuellement le 13 Déc 2019, 15:42

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Cahier d'un retour aux îles centrales
MessagePublié: 28 Fév 2016, 21:02 
Jour 20 nuona fingelien 400 01:25
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 04 Août 2006, 19:14
Message(s) : 157
Localisation : Dans un lounge hype de Seridia, testant le dernier cocktail outranque-concombre-gingembre
Sur l’onde glisse la barque vieillie
Et je foule d’un pas lourd l’île bénie.
Séridia ! Maudite — me revoilà,
Long fut l’exil, je retrouve tes bras.
Maintenant la terre est devenue pierre,
Et les pierres ont donné des cités
Foulées par les races entremêlées.
Mes yeux se réjouissent de ce tableau
Ignorant mon cœur qui pense tout haut :

« Regardez-les, ces filles et fils de,
Aux têtes fières couronnées de rêves
Jouissant de la jeunesse de leur sève
Sans jamais un regard vers leurs aïeux.
De ceux-là parlons-en. Qui sont-ils ?
Qui a tracé ces chemins avant eux ?
Qui a trouvé la caverne du Thyl,
Qui combattit ces bandits par deux¹ ?
Leurs beaux exploits ne seront pas les vôtres
Car vos lames croiseront des fers nouveaux
De monstres connus, inconnus, et d’autres
Qui anobliront les futurs héros.
Mais de ces faits, vous ne parlez jamais ;
Ni chant, ni poème de leurs victoires
Ne s’élèvent autour du feu du soir
Où l’on berce l’enfant ensommeillé.
En avez-vous honte ? Je ne le crois.
Et j’entends pourtant vos chants résonner
Mais jamais vous ne goûtez ces sujets.
Vous avez le temps, vous avez la voix,
Pourquoi vous détournez-vous du passé ?

Car vous ne le connaissez pas. Dommage !
Vous vous riez du temps des anciens âges
Auxquels vous ne montrez qu’indifférence
Quand le respect devenait évidence.
Jeunes âmes de tout peuple, méditez !
Buvez à la source de la mémoire
Cueillez aux vergers des vieilles histoires,
De sagesse vous serez rassasiés.
Vous saurez naviguer sereinement
Évitant les écueils cachés d’antan,
Soustrayant votre vaisseau aux dommages
Qui lui auraient refusé le rivage.
Et perçante sera votre vision
Dont la portée atteindra l’horizon,
Sans la crainte du brouillard du hasard
Chassé par les feux brillants du savoir.
Dépoussiérez grimoires et parchemins,
Témoins d’hier ; compagnons de demain. »


Ces mots pouvant paraître méprisants
Pour le nouveau venu traité d’enfant
Sommé bêtement d’écouter les grands.
La vérité est que mon cœur se serre
Ce faisant distille son jus amer
Noyant de prétextes mon vrai chagrin.
Car depuis mon retour séridien
Villes ou gens ; je ne reconnais rien,
Dépassée par un temps qui n’est plus mien.

Landes cruelles ; plus un seul ami
Pour rejouer un temps mes souvenirs.
Aucune lame ne fait plus souffrir
Que l’acier froid et mordant de l’oubli.



_______________________________________________________________________________
¹ : Fait référence au couple Eurazia et Euraziak ayant agressé plusieurs natifs, dont l’arrestation nécessita l’aide de tous les aventuriers

_________________
Kaora, coquette elfette désabusée.
Une comptine, d'au-delà des Landes et d'une langue ancienne aujourd'hui perdue, disait très justement :

The French are glad to die for love, they delight in fighting duels.
But I prefer a man who lives and gives expensive jewels.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr