AFP

Ici, tout aventurier ou natif peut trouver des brèves, des comptes-rendus et des quotidiens ayant trait à l'actualité des îlots centraux.
Avatar de l’utilisateur
nanashi
Messages : 561
Inscription : 04 mai 2007, 20:28

Re: AFP

Message par nanashi »

Le convoi de nains

Le 21 du thyllion du fingelien 418, les Gardiens de la Tradition ont donné rendez dans la soirée aux aventuriers pour boire des bières chez Oana et leur demander l'aide.

En effet, les Gardiens travaillent depuis quelques temps sur un important stock d'armures d'entraînement et 5 beaux complets nains avec leurs haches, hallebardes, potions, bagues allant avec,...
5 complet nains pour équiper les sentinelles qui seront placées dans la cité ancestrale et des armures en cuir renforcées pour leur permettre de s'entraîner quotidiennement.

C'est donc pour protéger ce convoi primordial que les Gardiens ont demandé l'aide de tous! Dans un premier temps jusqu'au fort des Sapeurs afin d'y rejoindre Ernom, puis jusqu'à Airom, la cité ancestrale naine.

Comme si les Landes avaient été au courant, des hordes de gobelins, gouatrins accompagnés de quelques ogres et cyclopes enchaînés nous ont attaqué tout le long de la route.
Arrivé sur le magistrale pont menant à la cité naine, un Nuzak s'est mêlé à la partie, accompagné de ses sbires chefs gobelins, pour une bataille épique. Celui-ci recule jusqu'à la cité où nous amenons le convoi et la bataille s'intensifie, les aventuriers s'en prennent en particulier au chef Nuzak afin d'en terminer, celui-ci les attire jusqu'au pont et finit par tomber dans les profondeurs sous les coups de Manta, Panelle, Vlad_Barad, Lison et moi même... Est-il véritablement mort?
Au retour a la cité, nous nous apercevons que les nains du convoi sont tous au sol, morts.. Du moins une grande partie.
Nous portons les derniers semblant vivant jusqu'à la cheminée de la salle de gilde des Gardiens de la Tradition, ainsi que les caisses.
Pendant que Darkmon et Llariarith aident à soigner les nains, Ernom et Vlad_Barad vérifient que le contenu des caisses est bien le bon, et moi, Nanashi, sert nos invités en bière. Il est bien temps de fêter cette victoire, malgré les pertes naines...
Llariarith et Darkmon réussissent finalement a recoudre un des nains et le sortir d'affaire. Celui-ci sera conduit à l'infirmerie et traité en héros ! Sans eux, nous n'aurions pas pusécuriser Airom et peut être, nous, les nains, s'y installer à nouveau!

Après celà, la fête battit son plein, chansons naines et bière à volonté ! Ce qui se passa lors de la fête, reste entre les présents !

Je tenais à remercier tous les présents pour leur aide précieuse... J'espère n'oublier personne:
Princes
Darkmon
Llariarith
Thelsa
Leowin
Alentharia
Eremyndhil
Panelle
Manta
Dwalhor
Raloufix
Lison
Anoukis
Narksafr
Vulcann
Le capitaine Ernom
Kh_art
Vlad_Barad

Nanashi,
Gardien de la Tradition
Gardien Fondateur
Grand Gardien de la Récolte

Avatar de l’utilisateur
Kh_art
Messages : 286
Inscription : 05 janv. 2013, 10:15

Re: AFP

Message par Kh_art »

Jour 5 d'elouenien 418

Helga, la gouverneuse de Nord Thyl, est venue visiter la cité ancienne, qui pourrait être vraiment les vestiges d'Airom. Cette cité ancestrale naine a vu des démons décimer une des tribus descendante de Indur, l'un des nains fondateur.

C'est accompagnée par une équipe d'aventuriers, ainsi que par des natifs nains, à la curiosité aiguisée, qu'elle fit sa visite, guidée par les gardiens de la Tradition Nanashi, Vlad_Barad et Khart, . Il fut question de l'installation d'une population naine dans les lieux, une fois bien sûr remis en état décent. La présence de nombreux gobelins pendant des centaines de fingéliens a laissé la place dans un état de délabrement et de saleté repoussante. Rendre à l'endroit sa splendeur ne devrait poser aucun problème.

Il en est autrement pour la sécurisation des lieux. Lors de leur précédente visite, les aventuriers avaient eu fort à faire pour se débarrasser d'un Nuzak, apparut subitement avec ses sbires. Il semblait s'être échappé alors que les aventuriers le combattaient sur le pont d'accès. La troupe se dirigea donc vers la structure. Celle ci enjambe un précipice profond, semblant s'enfoncer loin dans les entrailles de la terre. Certains des présents suggérèrent qu'il n'avaient pu se volatiliser que par là, et que ces profondeurs rescellaient sans doute un réseau de caches et de grottes qu'il faudrait découvrir afin de mettre fin à cette menace.

La visite continua et Helga, inquiète, demanda alors où avaient bien pu passer les natifs nains qui l'accompagnaient. Une recherche fut entreprise, et on retrouva les natifs qui découvraient déjà leurs futurs logements dans les taudis abandonnées. Un des nains fureteur commençait déjà à ranger un intérieur en tentant de soulever une armoire, les aventuriers se joignirent à lui pour l'aider. Quelle ne fut pas leur surprise lorsqu'il aperçurent sous le meuble des tablettes, très vieilles et dans un état lamentable, écrites dans un langage inconnu.

Cette découverte fut interrompue par des cris affreux et une multitude de peaux vertes se déversa dans la cité ancienne, aussitôt combattue par les aventuriers. Le combat dura longtemps, et les envahisseurs furent rejetés vers le pont. C'est en combattant que tous eurent la confirmation que c'est bien des profondeurs de la terre, en grimpant sur les arches, que les ignobles créatures provenaient. Le Nuzak fut même aperçu en bas, dirigeant des troupes, bien qu'il ne prit pas part à la bataille. Enfin, les derniers affreux furent occis, ou s'échappèrent en dégringolant par là où ils étaient venus.

Une réunion suivit, à l'intérieur de la salle de gilde des Gardiens de la Tradition, dans le but d'établir un plan de sécurisation des lieux, et d'examiner plus en détail les tablettes trouvées. Celles-ci ne pouvant être déchiffrées, il fut décidé que Helga les confierait au grand prêtre d'Hamal, Durghan. D'autre part, des idées furent lancées afin d'accéder au fond du ravin, sous le pont, pour mettre fin à la menace du retour quasi certain de la peuplade monstrueuse qui attendait là, tapie dans l'ombre. Nul doute que les nains sauront trouver une solution pour que Airom puisse retrouver l'activité et la splendeur de son passé.

HRP Aventuriers présents : Alentharia, Anoukis, Azlok, Darkmon, Eremyndil, Goldmaxx, Kh_art, Leowin, Manta, Nanashi, Narksafr, Odaki, Princes, Vlad_Barad, Vulcann. (En cas d'oubli, me contacter)
Kh_art,
Du peuple Nain et fier de l'être.
Gardien de la Tradition.

Avatar de l’utilisateur
Llariarith
Messages : 2594
Inscription : 07 nov. 2010, 11:38

Re: AFP

Message par Llariarith »

Jour 11 d'archeno du fingelien 419

Adalrik, ingénieur Galdur renommé connu pour sa Gitunvar a répondu à l'invitation des Ingénieurs, tout comme de nombreux aventuriers qui se sont joints à la dégustation de poisson grillé et à une démonstration de ce qui aurait dû être des signaux de fumée.

L'invention étant eldoriane ce fut, évidemment, un échec cuisant et surtout retentissant qui réveilla la faune Kilaranaise. Tandis que certains combattaient courageusement d'autres avaient trouvé refuge dans l'atelier des Ingénieurs, servis en boissons diverses par Syragonn, hôte émérite jusqu'ici.

Adalrik a tout de suite repéré le souci de la recette eldoriane, elle manquait de salpêtre, un sel minéral que, fort heureusement, Hargyn a généreusement accepté de fournir aux Ingénieurs pour une compensation déraisonnable.

Le premier essai mené d'une main de cheffe par Alentharia fut un succès, le second géré par Syragonn fut un échec (quelle surprise), l'atelier des ingénieurs a maintenant vue sur le ciel de Starenlith. Des travaux seront entrepris rapidement pour éviter que la pluie ne vienne rendre inhabitable cet endroit si confortable.

Nul blessé n'est à déplorer, sauf si l'on compte les cadavres innombrables de bouteilles vides ou pleines détruites dans l'explosion.

Llariarith, Ingénieure Sinane.
Image

“Imitation is the sincerest form of flattery that mediocrity can pay to greatness.” ― Oscar Wilde
"Il n’y a qu’une seule façon d’éviter les critiques : Ne dis rien, ne fais rien, ne sois rien." - Aristote
"Chaque parole a une conséquence. Chaque silence aussi" - Sartre

Avatar de l’utilisateur
Llariarith
Messages : 2594
Inscription : 07 nov. 2010, 11:38

Re: AFP

Message par Llariarith »

Jour 12 d'elfist du fingelien 419

Un puma blanc sévissant dans le Val d'Alganiel Koluar a fait appel à l'aide de Nilwin et de quelques aventuriers pour le chasser.

Après une longue poursuite "discrète" et quelques tentatives ratées le puma a finalement été pris dans les filets elfiques, le temps pour la moitié des aventuriers présents de se découvrir des états d'âmes à l'idée de tuer un carnassier dangereux se promenant dans une zone habitée. Par chance ils ont fini par reprendre leurs esprits ou céder à la pression du groupe, nous ne le saurons jamais.

Nilwin a tué l'animal et Koluar et lui l'ont dépecé, partageant les morceaux sur place.

Llariarith, Ingénieure Sinane.
Image

“Imitation is the sincerest form of flattery that mediocrity can pay to greatness.” ― Oscar Wilde
"Il n’y a qu’une seule façon d’éviter les critiques : Ne dis rien, ne fais rien, ne sois rien." - Aristote
"Chaque parole a une conséquence. Chaque silence aussi" - Sartre

Avatar de l’utilisateur
nanashi
Messages : 561
Inscription : 04 mai 2007, 20:28

Re: AFP

Message par nanashi »

Jour 17 d'elfist du fingelien 419

Alors qu'Ingvar, le bailli Galdur, s'installe chez Oana et offre sa tournée, les aventuriers, apparemment assoifés, se retrouvent à la taverne naine afin de boire quelques bières et discuter.

Ingvar est venu accompagné de soldats galdur et d'un ingénieur réputé 'Forte Tête'. Ils sont là pour honorer l'alliance entre les Galdurs et les nains. En effet, les Gardiens de la Tradition ont demandé l'aide Galdur afin de construire un système permettant de descendre dans les profondeurs du gouffre sous le pont menant à Airom, la cité ancestrale, ainsi que de l'aide pour combattre la menace des peaux vertes, nombreuses, venant de ce gouffre.

Alors que nous buvions et discutions tranquillement, Durghan, le Grand Prêtre d'Hamal est passé nous voir. Il avait fini de traduire la tablette que nous avions trouvés en fouillant l'une des maisons désaffectée de la cité ancestrale. Tablette écrite par un elfe apparemment, narrant un passage de l'éradication de l'espèce naine des profondeurs... En effet, comme vous le savez sûrement, il y a bien longtemps.. Les nains vivaient en Nord Thyl ET en Airom. C'est ce que les Gardiens de la Tradition veulent voir arriver à nouveau et c'est pour cela que des sentinelles ont été placées dans Airom et que nous souhaitons descendre dans les profondeurs pour éradiquer jusqu'aux dernières les peaux vertes !

Ci-dessous, une copie de la traduction de la tablette traduite et transmise par Dhurgan:
Tremble, peuple d'Indur!
Tellement curieux, avides, et inconscient!
Tu as troublé Les forces obscures
en étant si rapide, invasif et impatient!

A manier la pioche, et le pic, et le roc, et la roche fendue!
Tu as déchaîné les sombres esprits que l'on pensait à jamais perdus .

Ils sommeillaient dans l'immensité de l'errance,
stupide nabot vicié,
Et tu as levé, dans ton arrogance,
ces démons sans pitié.
Fuis, à présent, si tu en as la capacité.
Il ne sera, à aucun des tiens, fait le moindre quartier.
Suite à des débats et peurs en lisant ce texte, les aventuriers se décident finalement à retourner à Airom, et plus précisément sur le pont y menant afin de montrer à l'ingénieur Forte Tête à quel endroit il faudra descendre. Celui-ci, jetant des cailloux dans le goufre, calcule la profondeur du gouffre afin de déterminer la taille des chaines supportant la plateforme qui descendra jusqu'au fond du gouffre.

Alors que certains retournaient dans Airom pour se reposer et boire de la bière, d'autres restaient sur le pont avec Forte Tête qui avait besoin de faire quelques derniers calculs afin de se mettre au travail. C'est alors que des hordes de gobelins remontent des profondeurs en escaladant les pilliers et enlèvent Forte Tête.

Nous combattons tous côtes à côtes et petit à petit, repoussons les peaux vertes. Alors que les troupes ennemies s'amenuisaient grandement à la suite de la chute du Nuzak les menant, Forte Tête réussit à s'enfuir et rejoindre Ingvar à l'abri dans une maison.

La bataille continue alors dans la cité, le temps d'achever les derniers fuyards. La cité est à nouveau couverte de sang et un nettoyage sera à nouveau nécessaire.

Les galdurs s'installent sur place afin de construire la fameuse plateforme et les aventuriers, épuisés par la bataille, rentrent se reposer sans boire de bières pour une fois...

Nanashi,
Gardien de la Tradition
Gardien Fondateur
Grand Gardien de la Récolte

Alentharia
Messages : 45
Inscription : 13 mars 2019, 19:05

Re: AFP

Message par Alentharia »

Ce 28 d'Elfist du Fingélien 419,

Un appel dans la nuit de la part d'Angdar met les ondes en ébullition. Il vient de tuer un de ces fameux homme en noir! N'écoutant que leur courage, les aventuriers s'empressent d'aller voir sur place. Des créatures sont là afin de les gêner. Orques, squelettes, et d'autres encore.

Puis vient l'inquiétude. Ottar fait part de l'absence de quelqu'un. Une invitée. Syragonn tente de rassurer. Il fait confiance et pense qu'elle va bien. Prenez donc garde. On dit jamais deux sans trois et ses deux premières erreurs étaient déjà monumentales.

Toujours en plein combat contre les créatures, les aventuriers décèlent une présences sur les ondes. Cette personne, qui s'avérera être Raipvet, une galdure, apprentie d'Adalrik, aurait été emmenée, enfermée, ligotée, baillonnée. il faut la retrouver. On fouille Séridia. Une grotte, pleine d'eau. Il en existe beaucoup.
On persévère.
On la retrouve enfin!
On la libère.
Pendant ce temps, les hommes en noir en profitent et attaquent plusieurs régions.
On tente de ramener la galdure en lieu sûr. Mais c'est compliqué. On lutte, on se sert les coudes et on arrive enfin au dépôt de StarenLith. Mais elle est têtue, elle a une mission confiée par son maître. Elle doit aller voir Ottar pour délivrer un message. On l'accompagne. On retourne dans la mêlée. On y parvient!
Le message est surprenant et succinct. Une précision. Pour l'Eldorian. "Une pincée et non une poignée!".
On rigole, beaucoup. Puis on trinque dans l'atelier.

Alentharia, Chef des Ingénieurs!

Avatar de l’utilisateur
Kh_art
Messages : 286
Inscription : 05 janv. 2013, 10:15

Re: AFP

Message par Kh_art »

Le 19 du illumen du fingelien 419

Nettoyage en profondeurs

Ce jour, les aventuriers ont été appelé par le bailli galdur Ingur afin de découvrir les travaux effectués par les ingénieurs galdurs sur le pont menant à la cité ancienne, dans les sous sols de Nord Thyl.

On se souvient qu'à l'occasion du nettoyage de cette même cité, des vagues successives de peaux vertes menées par un Nuzak avait perturbé les opérations. Ces bestioles répugnantes et enragées provenaient de profondeurs insondables en se hissant sur les piles soutenant le pont menant à l'antique cité naine.
Les Gardiens de la Traditions ont demandé à leur alliés galdurs d'étudier un moyen de descendre pour éradiquer définitivement cette menace. Indur s'est présenté pour présenter le résultat des travaux, accompagné de son ingénieur en chef chargé de la mission, Forte_tête. Au vu des forces auxquelles les aventuriers risquaient de se voir confrontés, une descente par petits groupes était à écarter. Une grande et lourde plateforme a été construite, permettant aux aventuriers de fondre en nombre sur la vermine verte. Le travail galdur n'a pas failli à sa robuste réputation, et les nombreux guerriers qui avaient répondu à l'appel ont pu s'enfoncer ensemble dans les entrailles des îlots.

Des hordes de gobelins se trouvaient effectivement en bas, dirigées par de nombreux lieutenants et bien sûr par le Nuzak. Celui ci a longuement envoyé ses cohortes combattre les aventuriers qui, à force de courage et d'abnégation, ont repoussé, débordé, exterminé leur ennemis.
On entendait les nains hurler : "On va la lui reprendre, notre Enclume Sacrée". Malgré les interrogations que ces cris ont suscités, les témoins n'ont pu savoir de quoi il s'agissait, les nains se renfrognant dans le silence dès que le sujet était évoqué.

Ils ont réussi à acculer le Nuzak dans ses retranchements, tout au fond de l'immense grotte qui abritait les campements misérables des créatures. C'est dans ces sombres endroits reculés que le Nuzak, encore une fois, disparut subitement. Où était-il passé ? Les recherches ont permis de découvrir de nombreux passages possibles, mais inaccessibles car bouchés par la roche.

Il reste de nombreuses énigmes à résoudre dans ces lieux, et les nombreuses fortifications naines trouvées, dans un état de destruction indescriptible, laissent à penser que de nouvelles découvertes sont encore possibles, pour ne pas dire probables.
Kh_art,
Du peuple Nain et fier de l'être.
Gardien de la Tradition.

Yelfir
Messages : 26
Inscription : 09 janv. 2021, 20:09

Re: AFP

Message par Yelfir »

Jour 20 du félinien 419

Un orque avec des plumes dans les cheveux, a déboulé à Illumen ce jour à l'aube.
Il a déplacé les pierres tombales du cimetière d'Illumen. Presque toutes, y compris la porte en bois donnant sur je ne sais quoi.
Après avoir tout déplacé dans le cimetière il est parti vers la marche de kilaran.
A la marche de kilaran son sceptre s'est mis à vibrer au dessus de la terre près du Fort Tin Lath. Il s'est alors mis à creuser avec frénésie, jusqu'à découvrir un crâne humanoïde.
Il l'a alors enveloppé en arrachant un bout de son pagne, il faisait très attention de ne pas le toucher.
Puis il est parti vers les montagnes vers Kilaran sud.

Le sceptre qu'il avait à la main, semblait le guider, ce sont les réactions du sceptre qui l'informaient si ce qu'il cherchait était ça ou non.
le sceptre était composé d'un bâton court entouré de cuir abimé. Il y avait des plumes qui en tombaient, attachées par des sortes de fils rouges. Le bout du sceptre était orné d'un crane auquel il manquait des morceaux.
L'augure sinane a reconnu un crâne d'orque.

L'orque a donné des signes d'une certaine forme d'intelligence, nous avons pu ainsi reconnaitre quelques mots :
- P'ça!
- TOI GENER MOI!
- Moi chercher!
- Moi Shrraamaan's!
- TOI PAS TOUCHER!
- ça à MOI!

Il a également ri, il est donc doué d'émotion.

Nous avons donc un orque doué d'une forme d'intelligence, qui a déterré un crâne humanoïde, qui ne semble pas être quelconque puisqu'il a fait vibrer un sceptre emprunt de magie.
Comme a dit dame Llariarith, cela n'augure rien de bon.

Vous avez apparemment déjà par le passé rencontré deux shamans orques : Sha'tor et Shag Shaska.

Merci à tous ceux qui ont des souvenirs d'en faire part que nous puissions comprendre ce qui se passe.

Avatar de l’utilisateur
Leowin
Messages : 289
Inscription : 02 mai 2018, 10:46

Re: AFP

Message par Leowin »

Jour 24 du félinien du fingelien 419

Des grognements ont attiré l'attention de nombreux aventuriers. Certains ayant déjà rencontré l'orque n'ont pas été surpris et ont entrepris de le chercher dans les contrées de Séridia. Après un temps de marche et quelques impatiences de l'orque, ils ont su le trouver au sud du désert de Taharaji.

L'orque s'afférait à délimiter un cercle en versant une liquide particulier. C'est avec force et fracas qu'il repoussait les bêtes et les aventuriers qui osaient s'aventurer dans la zone, qu'il définissait comme "pure". Soucieux, les présents ont cherché à communiquer et comprendre ce que désirait l'orque, sans grand succès. Il a finalement donné son nom : Shark_Lordo après une intervention de l'elfe Yelfir.

C'est après avoir tourné sans vraiment comprendre dans le même sens que l'orque autour de la zone, puis s'être déchaussés et enfin rincés les pieds avec ce fameux liquide que les aventuriers ont pu rentrer dans cette zone "pure".
Mais alors qu'ils venaient tout juste de franchir cette étape, l'orque s'en est allé emportant avec lui un sac rempli de ce sable purifié.

Il a disparu dans les montagnes sans que personne ne puisse le suivre. Cette histoire a semble-t-il dérangé d'autres orques qui se sont rués sur les aventuriers, qui pour certains étaient toujours nu-pieds !

Leowin pour l'AFP
Leowin de Garnalorel.

Avatar de l’utilisateur
Leowin
Messages : 289
Inscription : 02 mai 2018, 10:46

Re: AFP

Message par Leowin »

Jour 20 du Thyllion du fingelien 419

Tanat, cuisinière de renom à Tarsengaard a préparé un festin pour la rencontre avec Sir Hargyn. Il a été convié suite aux récentes rencontre avec l'orque nommé Shark Lordo.

Sir Hargyn fut accueilli chaleureusement, non sans lui déplaire, par les aventuriers et les aventurières. Au milieu du festin offert par l'Assemblée initiée aux Légendes dit AILE, les informations sont allées à bonne chevauchée.
Spécialiste des roches Sir Hargyn a pu renseigner les aventuriers sur la nature et les caractéristiques du sable : il est capable d'emmagasiner l'énergie qui l'entoure. Il peut également servir de liant.

Le repas s'est clos sur ces révélations laissant les derniers aventuriers finir les restes.


Jour 28 du thyllion du fingelien 419

Les aventuriers ont pu rencontrer le Doyen d'Arius dans les jardins. Bien que passionné par les papillons, il a tenu un de ses célèbres cours d'histoire sur le passé des îlots.
Les orques ne seraient pas doués de magie dès leur naissance. Il est possible qu'un élément leur permette d'accéder à la magie comme le bracelet de l'orque Shat'or.

Le doyen bien, que concentré sur les caractéristiques du vol des papillons, a réagi fortement à propos du sceptre détenu par l'orque Shark Lordo. Cette idée l'a immédiatement fait penser au sceptre de la ville de Matajin : arme magique utilisée par les mages de la ville pour la défendre.

Après cette découverte, les aventuriers se sont rendus au Trépont. Le Bleu Tin Lath se reposait au coin du feu. Ce fut l'occasion pour les aventuriers d'en apprendre davantage sur la guerre des âmes et sur la fameuse et redoutable guerrière Tahraji.
Celle-ci avait combattu vaillamment, ne jetant jamais les armes, alors que l'énorme créature volait au-dessus du désert. La guerrière et nièce de Tin Lath, avait alors pris les devants et était partie vers le sud affronter la bête. C'est devant les grottes du sud que
la Dame Bleue avait péri.

Cette sinistre histoire n'aura pas rassuré les aventuriers. Le lien entre orque, rituel, guerre des âmes et cette guerriere Tahraji se resserre.

Tin Lath et les aventuriers, le cœur lourd, ont ensuite profité quelques instants du feu du Trépont avant de retourner à leurs affaires.


Leowin pour l'AFP.
Leowin de Garnalorel.

Avatar de l’utilisateur
Leowin
Messages : 289
Inscription : 02 mai 2018, 10:46

Re: AFP

Message par Leowin »

Jour 19 d'archeno du fingelien 420

Les aventuriers avaient décidé de se rassembler : il était l’heure de passer à l’action et de faire venir Shark Lordo. Ils avaient au préalable préparé leurs matériels lors de différents essais, plus ou moins convaincants. Tous s'étaient donc retrouvés dans une salle de réunion Sinane pour constituer deux groupes. Le premier était chargé de la capture de l’orque Shark Lordo pendant que le deuxième tentait de l'attirer, en réalisant un rituel orchestré par l’Augure Llariarith.

Pendant que le groupe de capture élaborait une fine stratégie pour se camoufler de l’orque, l’autre groupe commençait la mise en place du rituel au fond du Kasteel Karmien. Le lieu préparé, et le sang de l’Augure coulant, le rituel pouvait commencer. Chaque aventurier présent dû énoncer un secret. Grâce à ces quatre secrets sincères dévoilés, l’ancêtre Aezbeth se présenta à eux.
Comme les aventuriers l’avaient envisagé, le rituel attira Shark Lordo. Il passa devant le groupe de capture qui voulait observer ses faits et gestes avant de le capturer. Il atteint le fond du Kasteel rejoignant l’ancêtre, sans montrer d’agressivité. Il se détourna d'Aezbeth et observa l’eau un instant avant de récupérer quelque chose. Une fois fait, il repartit en direction de l’entrée de Kasteel Karmien. Le groupe de capture attendait en vain le retour de l’orque. Celui-ci semblait avoir disparu du Kasteel. Au même moment, les gardes de Galein’th Aseyis s’agitèrent pour défendre leurs frontières. Les vaillants guerriers allèrent prêter mains fortes aux soldats. Les membres de l’AILE en profitèrent pour rejoindre Tin Lath qui versa un liquide inconnu mais, semble-t-il, très puissant sur le bâton de Leowin. Ce bâton devint ainsi l’arme capable de détruire le sceptre de Shark Lordo.

Alors que la bataille faisait rage dans le désert de Taharaji, une partie des aventuriers retourna dans le Kasteel Karmien de Kilaran Sud pour résoudre le mystère de la disparition soudaine de l’orque. Il ne fallut qu’un temps de réflexion, et de quelques trajets destinés à se procurer les bons éléments, pour que Paou, avec une certaine dextérité, tombe dans un environnement qui lui était inconnu. Il fut rapidement rejoint par d’autres aventuriers et ensemble ils découvrirent un passage dérobé menant à Taharaji.

Shark Lordo, réfugié dans l’arène de Taharaji commença le rituel. Yelfir mit la main sur lui suivi par de nombreux aventuriers. Ils tentèrent de l’arrêter grâce aux fioles de somnifères préparés par les Ingénieurs. Alors, qu’il était déstabilisé, son sceptre fut détruit au contact du bâton, comme l’avait prédit Tin Lath. La destruction provoqua un halo projetant tout le monde au sol. Leur étonnement fut intense au moment de reprendre leurs esprits.
Deux spectres leur faisaient face et l’orque avait disparu. En réalité, l'orque avait repris son apparence originelle : celle de Dos Em'Meker, l’époux de la guerrière Tahraji.

Lors de la première guerre des âmes, ils avaient combattu les forces ennemies en utilisant la puissance magique d’une arme : le sceptre de Taharaji. Ce redoutable bâton corrompait l’esprit des mages, les contraignant à rejoindre les forces ennemies. Dos Em’Meker, un des mâges créateurs du sceptre, prit alors la décision de ne plus l’utiliser jusqu’à ce que Tahraji, son épouse, ne se lance à la poursuite des créatures magiques. Malheureusement, l’esprit de Dos Em'Meker fut corrompu alors qu'il tentait d'aider Tahraji et fut transformé. Il assista alors à la mort de son épouse et prit la fuite dans les montagnes. Pendant des Fingeliens, il élabora un plan pour ramener l'âme de Tahraji et la délivrer de ses souffrances. Il manipula l’esprit du sceptre pour mener sa quête à bien et fut libérer de son sortilège lorsque le bâton se brisa.

Tahraji et Dos Em'Meker se retrouvaient enfin, grâce aux aventuriers.
Sous les yeux des aventuriers, les esprits s’évaporèrent, tous deux entrelacés et en paix.

Ainsi, s’achève l’histoire de l’orque Shark Lordo.

Leowin pour l’AFP
Leowin de Garnalorel.

Répondre